News

Muzicity – Alors il n’y a pas beaucoup d’espoir

MusikBlog - Alors il n'y a pas beaucoup d'espoir

Un nouveau producteur avec des visions de retour aux sources (John Cogleton), des sources d’inspiration dans le domaine de la psychologie et un incendie dévastateur au siège du groupe : autour de la création du nouvel album de Everything Everything « Re-Animator », les membres du groupe Jonathan Higgs, Alex Robertshaw, Jeremy Pritchard et Michael Spearman ont vécu beaucoup de choses. Nous avons rencontré le frontman Jonathan pour une interview et avons parlé des tentatives musicales de réanimation et du monde passionnant de la psyché bicamérique.

Muzicity : Jonathan, les semaines folles et effrayantes sont derrière nous. Il n’y a pas vraiment de lumière au bout du tunnel non plus. Comment avez-vous vécu ces dernières semaines et ces derniers mois ?

Jonathan Higgs : Pour être honnête, je n’ai personnellement pas remarqué un changement aussi important dans ma vie. Quand tout cela a commencé, nous travaillions juste sur les derniers coins de l’album. J’ai passé les dernières semaines et les derniers mois presque exclusivement à faire de la promotion et à produire des vidéos. J’étais donc assez occupé.

Muzicity : Vous n’avez donc pas réfléchi à la question de savoir si et comment nous allons nous sortir de ce pétrin ?

Jonathan Higgs : Non, pas vraiment. Et si je le fais, il n’y a pas beaucoup d’espoir. Je veux dire que pour l’environnement, cette crise est évidemment une bénédiction. Mais pour la plupart des gens, c’est un désastre. Et pourtant, je suppose que nous n’allons rien en tirer. Il va se passer d’autres choses qui vont nous arracher le tapis. Cette pandémie ne sera certainement pas la dernière. Il faudra s’en accommoder.

Muzicity : Le nouvel album s’appelle « Re-Animator ». Je ne sais pas exactement pourquoi, mais d’une certaine manière, le titre s’inscrit parfaitement dans l’époque. Il s’agit de la réanimation. Y a-t-il un soupçon d’espoir ?

Jonathan Higgs : Si c’est le cas, il n’y a pas d’intention derrière. (rires) Je ne sais pas, nous vivons depuis longtemps à une époque où il s’agit surtout de se réveiller le matin et de décider ensuite d’appuyer sur les bons boutons pendant la journée. Nous sommes tous un peu sur la chaîne de montage. L’album parle de moments d’évasion. Il s’agit de participer à nouveau à la vie réelle, de se réanimer et de se réveiller, ainsi que son environnement.

Muzicity : En termes d’inspiration, vous avez utilisé les lectures du célèbre psychologue Julian Jaynes. Il aime s’occuper des théories de la psyché bicamérique. Qu’est-ce qui vous fascine tant dans l’idée de traverser la vie avec deux moitiés de cerveau agissant indépendamment l’une de l’autre ?

Jonathan Higgs : C’est tout simplement une performance à couper le souffle. Ces théories créent des dimensions entièrement nouvelles de la conscience. Et il y a tellement de preuves que ce ne sont pas seulement des fantasmes. Il s’agit du développement de la personnalité, d’une nouvelle forme de liberté. Deux cerveaux divisés, le sentiment que dans les profondeurs de l’être intérieur deux personnalités différentes s’affrontent : Ce sont de véritables États. Il y a des millions de personnes qui sont guidées par des voix intérieures.

Muzicity : A quel point a-t-il été difficile de trouver le bon son pour ce vaste concept ?

Jonathan Higgs : Cette fois-ci, nous avons opté pour une méthode de production différente. Nous avons débranché tous les ordinateurs portables et laissé dehors tout l’équipement technique que les gens aiment utiliser de nos jours. Nous nous sommes concentrés sur les bases, nous avons travaillé avec des guitares et créé des chansons au piano. Je ne peux pas vous dire exactement si cela a été plus difficile. Mais c’était vraiment un travail très positif, avec de bonnes vibrations et des gens qui s’amusent autour de nous.

Muzicity : Le producteur John Cogleton (St. Vincent, Sharon Van Etten) a été un partisan très important de cette initiative. Comment s’est déroulée la collaboration ?

Jonathan Higgs : John était une pièce très importante du puzzle. Il a produit beaucoup de grands albums. Nous étions vraiment heureux quand nous avons su que nous allions faire l’album avec lui. Il nous a aidés à nous familiariser à nouveau avec les bases de l’écriture de chansons. Il s’agissait encore une fois du son de la voix, du son des instruments et du lien entre le rythme et la mélodie.

Muzicity : Comme si Corona, un nouveau producteur, et les livres de Julian Jaynes ne faisaient pas déjà assez de bruit, il fallait aussi faire face aux conséquences d’un incendie de salle de répétition après les enregistrements. Mais heureusement, personne n’a été blessé, n’est-ce pas ?

Jonathan Higgs : Oui, heureusement personne n’a été blessé. C’est le plus important, bien sûr. Tout le reste peut être remplacé d’une manière ou d’une autre. Bien sûr, il y avait des guitares et des basses avec de bons souvenirs qui leur étaient attachés. Mais c’est comme ça. Tout n’a pas été détruit. Beaucoup de choses pourraient être sauvées. Pour l’instant, nous ne sommes pas tellement sur la route de toute façon. Peu de temps avant une tournée, cela aurait été bien pire, bien sûr.

Muzicity : En parlant de la tournée : à quoi ressemble l’avenir proche pour vous maintenant ?

Jonathan Higgs : Nous allons essayer de mettre en place des flux en direct. Ensuite, nous passerons le reste de l’année à écrire de nouvelles chansons. À un moment donné, nous commencerons à planifier pour 2021. Mais son aspect exact est encore dans les étoiles.

Muzicity : Merci beaucoup pour cet entretien.

Ne manquez aucune annonce de concerts !

Nous gardons vos données privées Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Rudy Riviera
À propos de l'auteur

Rudy est un passionné de lives et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleures annonces de concert et les meilleures news musicales !
Articles similaires
News

Muzicity - Quarter For Fear - You And Me

News

Muzicity - Groove Armada - Edge Of The Horizon

News

Muzicity présente Charlotte Brandi

News

Muzicity - Public Enemy - Ce que vous ferez quand la grille sera baissée