News

Muzicity – Cabaret Voltaire – Shadow Of Fear

MusicBlog - Cabaret Voltaire - Shadow Of Fear

« Be Free » – programmatiquement le titre du début de « Shadow Of Fear », Richard H. Kirk, depuis longtemps un artiste soliste de cabaret voltaire, s’assurait toujours avec ses compagnons que les tiroirs ouvrant pour l’ensemble étaient bien fermés.

Après les premières années expérimentales avec Chris Watson, il a jeté les bases, avec Stephen Mallinder, de la puissance rayonnante de l’industriel et de bien d’autres choses encore, qui ont suivi plus tard avec les possibilités de la production de sons électroniques. Les frontaliers de Sheffield, qui ont très tôt croisé la musique mécanique avec le funk, le dub et la house, sont devenus un groupe culte de référence.

L’année 1994 a marqué la fin de la journée de travail du duo. Depuis lors, Kirk a fourni des fournitures sous différents noms de projets. « Shadow Of Fear », bien que son titre puisse le suggérer, n’a pas été créé sous l’influence d’une pandémie, mais plutôt en raison de ce qui se trouve dans son esprit et sur les circuits imprimés depuis son apparition en solo dans le Cabaret Voltaire au Festival Atonal de Berlin en 2014.

Dix pistes avec un temps de passage confortable canalisent les vertus du passé en sons pour l’avenir. Tout comme le protagoniste n’utilise pas de vieux matériel en direct, il s’abstient de trop creuser dans sa propre salle de preuves, même si le résultat peut facilement être attribué à l’auteur.

Après un verrouillage des ordinateurs, la technologie établie a été utilisée. « La réalisation de cet album m’a rappelé un peu le bon vieux temps avec le Cabaret Voltaire, car il n’y avait pas beaucoup de matériel, donc il fallait vraiment faire appel à son imagination », a déclaré l’artiste à propos de cette circonstance inspirante.

Le « Vasto », sec comme l’os, marchait déjà en transe stoïque en été. Que les fragments de cordes suivants ornent « Night Of The Jackal », que les retards de tempo rendent « Microscopic Flesh Fragment » imprévisible ou que le beat-grinding de « Papa Nine Zero Delta United » fasse boum – la paranoïa rythmique guette à chaque coin de rue.

Des séquences mélodiques apparaissent encore et encore entre les installations, passées au crible par des enchevêtrements vocaux déformés, et finalement « Universal Energy » saute d’un ton à l’autre avec légèreté jusqu’à ce que le disque demande à la fin aux cuivres « What’s Goin’ On ».

On ne le savait pas vraiment au Cabaret Voltaire. « Shadow Of Fear » reste fidèle à cette tradition.

Ne manquez aucune annonce de concerts !

Nous gardons vos données privées Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Rudy Riviera
À propos de l'auteur

Rudy est un passionné de lives et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleures annonces de concert et les meilleures news musicales !
Articles similaires
News

Muzicity - Ensemble de musique de film celtique - Un prélude fantastique

News

Muzicity - Courtney Barnett - Concert à Melbourne

News

Muzicity - Marina Maximilian - Laissez-le voir

News

Muzicity - Danny Brown - Savage Nomad