News

Muzicity – Une confiance à 100% dans les décideurs politiques

MusikBlog - Une confiance à 100% dans les décideurs politiques

Issus du monde de Twitter digi, Susi Bumms, Dax Werner et Kurt Prödel alias The Screenshots se présentent depuis un certain temps déjà comme un groupe tangible pour les personnes allergiques aux médias sociaux. Avec leur nouvel album studio « 2 Million Turnover with a Simple Idea » dans leurs bagages, les trois gars de Krefeld se lancent dans un vaste voyage pop-meets-rock-meets-punk, où la parole semble être au moins aussi importante que l’accord gratté. Peu avant la sortie de l’album, nous avons rencontré Susi, Dax et Kurt pour une interview et avons parlé des objectifs élevés, des processus d’apprentissage élémentaires et de la couronne.

Muzicity : Votre nouvel album studio « 2 millions de ventes avec une simple idée » sort en plein milieu de la crise de Corona. Est-ce que cela atténue un peu l’attente ? Ou peut-être est-ce juste le bon moment ?

Lady Bumms : L’anticipation est tout sauf sourde. Nous sommes prêts. Et le compte rendu doit sortir maintenant.

Dax Werner : Je pense aussi qu’il n’y a plus de bon moment

Muzicity : Au début de la crise, étiez-vous encore impliqué dans le processus de production d’une manière ou d’une autre ?

Dax Werner : En fait, nous avions à peu près terminé lorsque tout a commencé. Nous avons enregistré deux autres chansons, mais c’est tout.

Muzicity : Comment trouvez-vous un titre d’album comme celui-là ?

Lady Bumms : (rires) Eh bien, nous voulons faire deux millions de ventes avec cette sortie et entrer dans les charts.

Dax Werner : Avec ce titre, nous voulons créer la transparence pour le consommateur final.

Kurt Prödel : Outre l’aspect extérieur, un tel titre est bien sûr aussi une force motrice sur le plan interne. C’est comparable à une équipe de football qui se motive comme un mantra avant les éliminatoires. Nous avons également le titre sous forme de ligne dans la chanson « Träume ». Nous avons donc déjà remarqué qu’il s’agit d’une déclaration assez cool, qui met en fait bien en évidence l’ensemble.

Muzicity : Musicalement, un groupe se présente dont j’ai l’impression qu’il sait exactement comment il veut sonner. Suis-je sur la bonne voie ?

Kurt Prödel : C’est effectivement le cas, et nous sommes bien sûr heureux de l’entendre d’une manière ou d’une autre.

Dax Werner : En ce qui concerne l’instrumentation, nous avons une configuration très simple. Il n’y a pas tant de possibilités aujourd’hui, de sorte que cela semble complètement différent en fin de compte. On fait toujours les gros yeux quand on expérimente un décalage, par exemple. Nous avons toujours le sentiment d’incorporer quelque chose d’inédit. (rires)

Muzicity : Y a-t-il des groupes ou des artistes qui vous inspirent ?

Kurt Prödel : Ce n’est pas comme si nous voulions sonner comme un groupe en particulier maintenant. Mais je me souviens d’une fois où nous avons vu The Nerves en direct. Après cela, nous avons compris comment une telle constellation à trois voies peut sonner sur scène. Il y avait une quantité incroyable d’énergie. Ce fut un moment inspirant.

Muzicity : L’histoire de vos origines est extrêmement passionnante. Cette histoire de trois twitteurs, avatars, mains et musique s’est-elle développée naturellement ? Ou bien y avait-il un concept derrière tout cela dès le début ?

Kurt Prödel : Je dirais que le concept a plutôt évolué. Quand nous avons commencé, le plaisir de faire de la musique ensemble était le point central. Puis, bien sûr, à un moment donné, on commence à se demander si et dans quelle mesure nos activités sur Twitter peuvent être combinées avec la musique. Après tout, dans ce monde numérique, la musique est différente. Nous, par contre, nous faisons de la musique de façon classique avec un son qui ne convient pas. Et le concept s’est développé à partir de cette prétendue inclinaison.

Muzicity : Quel effet cela fait-il de célébrer votre toute première performance en direct sur une scène de télévision (« Neo Magazin Royal ») ?

Dax Werner : Le truc avec Jan Böhmermann était bien sûr fou, très clairement. Mais j’ai trouvé le temps après coup encore plus intense. Nous avons joué quelques semaines plus tard à Hambourg au Pudel Club. C’était notre première apparition sur la scène d’un club normal. Le fait de voir comment les gens se sont soudainement mis à faire des folies était un véritable indicateur pour nous.

Kurt Prödel : C’était une période extrêmement excitante pour nous, dans laquelle soudain beaucoup de choses se sont mises en place. Il y a eu les premiers concerts, vous avez parlé à beaucoup de gens. Et puis je me souviens combien j’étais heureux lorsque nous avons parlé à Jens Balzer de DIE ZEIT au Hardrock Café à Berlin.

Muzicity : Était-ce un grand défi de présenter en même temps en direct toutes les chansons qui ont été enregistrées et jouées à la hâte ?

Dax Werner : Absolument. Nous ne pensions pas si loin quand nous avons commencé. Nous avons passé la première année complètement occupés avec les enregistrements et tout le processus de production. Et puis tout d’un coup, c’était : Maintenant, c’est parti pour la scène ! C’était assez fou pour nous. Nous avons également dû répéter les chansons pendant très longtemps. Au début, nous étions comme notre propre groupe de reprises. Jouer pendant 40 minutes d’affilée était pour nous comme un tour de France musical.

Muzicity : Y a-t-il eu des moments où vous avez remis en question l’ensemble de l’opération ?

Dax Werner : Non, pas vraiment. Mais il y a eu des moments où nous avons réalisé que nous devions professionnaliser le tout. C’est à ce moment-là que soudain, le travail de promotion, les concerts en direct, les interviews et tout ce genre de choses ont frappé à la porte et nous avons dû nous assurer que nous pouvions d’une manière ou d’une autre gérer tout cela avec une équipe en arrière-plan. Heureusement, tout s’est passé et se passe encore bien.

Kurt Prödel : Nous sommes aussi comme ces gens qui discutent de tout encore et encore. Nous voulons être impliqués dans chaque décision, aussi petite soit-elle. Mais à un moment donné, il faut trouver un bon équilibre, dans lequel d’autres personnes familières jouent également un rôle important. C’est un processus d’apprentissage.

Muzicity : A partir de janvier, la tournée pour l’album devrait suivre. Mais d’une certaine manière, Corona ne fait pas de pause. Quel est l’espoir que vous puissiez repartir en tournée en hiver ?

Dax Werner : Eh bien, les choses ne se présentent pas si bien en ce moment.

Lady Bumms : Je suis plus détendue. C’est comme ça : l’année dernière, nous avons dû tout annuler six jours avant notre tournée pour cause de maladie. Cette année, nous n’aurions pas dû attendre six jours de plus, sinon cette tournée aurait également été annulée. Cela signifie : six jours avant que la tournée ne soit décidée ! (rires)

Kurt Prödel : Mais sérieusement : il existe certainement quelques endroits où vous pouvez donner de bons concerts, même dans les conditions actuelles. Mais il y a aussi de nombreux clubs et salles où, en raison des conditions, personne ne s’amuserait vraiment. Nous devons juste voir comment les prochains mois vont se dérouler.

Muzicity : Faites-vous confiance aux décideurs politiques ?

Kurt Prödel : Absolument, à 100 %. Les personnes qui doivent prendre des décisions importantes en ce moment sont beaucoup plus responsables que nous. Ils ont une telle pression. Je ne vais pas rester là à dire à ces gens comment faire leur travail. Je suis convaincu que ces personnes veilleront à ce que les meilleures décisions soient prises en fin de compte.

Muzicity : Merci beaucoup pour cet entretien.

Ne manquez aucune annonce de concerts !

Nous gardons vos données privées Lire notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

Rudy Riviera
À propos de l'auteur

Rudy est un passionné de lives et il n'hésites pas à creuser le web pour vous trouver les meilleures annonces de concert et les meilleures news musicales !
Articles similaires
News

Muzicity - Calexico - Hear The Bells

News

Muzicity - C'était et c'est tout simplement ma vie

News

Muzicity - Singe arctique - Nouvel album

News

Muzicity - Voici le kit